Backtracks

Les backtracks

 

Les backtracks, littéralement "les bandes à l'arrière", sont souvent utilisées sur scène par beaucoup de groupes

 

On ne peut pas comparer ce procédé à du playback

 

Le groupe joue réellement "live" et est accompagné par du matériel qu'ils ont eux même enregistré en studio

 

Ce procédé est loin d'être une solution de facilité

 

Si des musiciens peuvent se "corriger" lors d'une erreur, l'utilisation de backtracks ne permet pas la moindre variation dans le rythme ni dans la structure d'un titre

 

Cela demande donc une discipline et une grande précision d'exécution

 

Pour être synchronisé avec les backtracks, les musiciens sont munis d'écouteurs (in ear) où figure au moins une piste de métronome

 

Dans le cas de U2, il y a également une piste "pilote" où figurent des indications concernant la structure du titre voire des déplacements à effectuer sur scène

 

Exemples :

 

Where The Streets Have No Name

 

One

Vous souhaitez jouer sur des séquences, vous trouverez ci-dessous des backtracks séparées mais aussi en 2 pistes prêtes à l'emploi

 

Il suffit de les placer dans un lecteur multi-pistes ou dans un lecteur MP3 pour celle en 2 pistes (Canal gauche : click et pilote. Canal droit : séquences)

 

City Of Blinding Lights

 

 

I'll Go Crazy If You Don't Go Crazy

 

 

Magnificent

 

 

Until The End Of The World

 

 

Where The Streets Have No Name

 

 

Even Better Than The Real Thing (version Glastonbury)

 

 

Walk On

 

 

The Miracle

 

Pride Plays U2, the Belgian U2 Tribute Band

Accept